Suivez-nous
Twitter


Facebook

MEP Awards 2015 : le vote est ouvert !

12 Fév MEP Awards 2015 : le vote est ouvert !

Tribune

La vie d’un parlementaire européen est souvent faite d’austérité, notamment lorsqu’il doit lire des projets de directives arides et techniques, généralement rédigés dans une novlangue eurocratique dont le décryptage semble réservé aux initiés. Mais elle réserve aussi quelques moments plus gais.

C’est ainsi qu’en ouvrant ma boîte mail, le jeudi 12 février à Strasbourg, j’ai appris que le vote pour le “MEP Awards 2015” était ouvert. Comme pour des chanteurs, il s’agit de désigner les eurodéputés les plus méritants. Plusieurs catégories sont prévues : “transports”, “commerce”, “gouvernance d’entreprise”, etc.
Il n’y a pas de “nominés” présélectionnés par un quelconque jury : chaque eurodéputé peut tenter sa chance en vantant par mail ses mérites et en joignant à sa plaidoirie une photo avec son plus beau sourire. Dans le petit monde du Parlement européen, l’humilité n’est manifestement pas une vertu.

A ce jeu là, je me suis pris à imaginer des catégories beaucoup plus pertinentes dont j’ai désigné moi-même, en toute subjectivité, les lauréats. Sont ainsi récompensés, dans les catégories “charme” Rachida Dati; “antipathie” Eva Joly; “désertion d’hémicycle” Michèle Alliot-Marie; “déstabilisation de commissaire européen” Pascal Durand; “courtoisie” Alain Cadec; “véhémence” Karima Delli; “buzz” Aymeric Chauprade; “convivialité” Edouard Ferrand et Dominique Martin ex-aequo; et “plus beau discours” le pape François (que je fais eurodéputé d’honneur).

Un prix spécial est attribué dans la catégorie “inconstance” à l’Anglais Nigel Farage, dont les discours sont tantôt séduisants tantôt consternants.
Le prix “russophobie” est plus difficile à attribuer, tant sont nombreux les eurodéputés qui confondent Poutine avec Staline. Après délibération, je l’attribue à l’Allemand Elmar Brok.
Il est plus facile de décider à qui doit revenir le prix du “charisme”, que je décerne sans hésitation à Marine Le Pen !

Gilles Lebreton (candidat dans la catégorie “humour”)

(Photo : © European Union 2014 – EP)

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.