Suivez-nous
Twitter


Facebook

Un directeur d’IUT agressé et menacé de mort !

17 Fév Un directeur d’IUT agressé et menacé de mort !

Communiqué de presse

La presse a dénoncé l’attitude d’un enseignant vacataire de l’Université Paris 13 Villetaneuse, qui vient d’être démis de ses fonctions pour avoir menacé de ne plus faire cours devant une étudiante voilée.

Elle a en revanche été plus discrète sur une affaire beaucoup plus grave qui concerne cette même université, et plus précisément son IUT de Saint-Denis. Un rapport de l’inspection générale de l’administration de l’Education nationale est en effet sur le point d’être remis à la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, sur une affaire qui a secoué l’établissement au printemps 2014. Il concerne l’agression physique dont le directeur de cet IUT a été victime en mai dernier après avoir reçu une quinzaine de lettres de menace de mort, écrites pour certaines en arabe.

Quel crime abominable lui était-il reproché pour susciter un tel déferlement de haine ? Simplement d’avoir tenté de s’opposer aux agissements d’une association qui vendait des sandwichs halal dans ses locaux, et aussi d’avoir démis de ses fonctions, pour favoritisme “clanique” et discriminations sexistes, un de ses chefs de service proche de cette association.

Sans doute est-ce la peur de stigmatiser l’islam qui explique le silence qui entoure cette affaire. Mais se taire fait le jeu du fondamentalisme. Il faut dénoncer les menaces et les agressions dont sont victimes les enseignants, pour défendre la laïcité, l’égalité homme/femme et nos libertés contre les intimidations des fondamentalistes.

Gilles Lebreton, Député français au Parlement européen

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.