Suivez-nous
Twitter


Facebook

La main gauche de Manuel Valls le trahit

12 Mar La main gauche de Manuel Valls le trahit

Le 10 mars, Marion Maréchal-le Pen a reproché à Manuel Valls, à l’Assemblée nationale, d’avoir appelé publiquement à la “stigmatisation” de Marine Le Pen. Sa charge était véhémente et brillante.

Le Premier ministre a tenté d’y répondre avec insolence, comme à son habitude. Mais il a une fois de plus perdu le contrôle de ses nerfs. Il s’est à ce point emporté qu’à la fin de sa réponse sa main gauche tremblait comme une feuille sous la tempête.

Il est inquiétant de voir un Premier ministre dans un tel état, après moins d’un an de responsabilité. Un homme qui perd à ce point le contrôle de lui-même doit être relevé d’urgence de ses fonctions.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.

Tags: