Suivez-nous
Twitter


Facebook

[efb_likebox fanpage_url=”gilleslebreton.fn” box_width=”250″ box_height=”325″ colorscheme=”light” locale=”fr_FR” responsive=”0″ show_faces=”1″ show_header=”1″ show_stream=”0″ show_border=”1″ ]

Le Parlement européen sacrifie l’agriculture française au dogme libre-échangiste !

25 Fév Le Parlement européen sacrifie l’agriculture française au dogme libre-échangiste !

Communiqué de Gilles Lebreton :

Le Parlement européen a voté, le 25 février, une résolution qui réclame un libre-échange avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Or il s’agit de deux concurrents de la France extrêmement dangereux en matière d’élevage porcin et bovin et de production de lait. L’Union européenne s’apprête ainsi à aggraver délibérément la crise de notre agriculture.

Le groupe ENL, auquel appartient le Front National, a tenté de limiter les dégâts en déposant des amendements visant à protéger contre ce projet les secteurs du lait, de l’élevage porcin et de l’élevage bovin, mais ces amendements ont été rejetés à une majorité écrasante, incluant notamment les eurodéputés français socialistes, républicains et centristes. Seules quelques dispositions transitoires, prévoyant une limitation des importations pendant quelques mois, ont pu être arrachées.

Je dénonce donc avec force le double discours de ceux qui font semblant de défendre notre agriculture en France tout en l’assassinant à Bruxelles.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.