Suivez-nous
Twitter


Facebook

Soupçon de fraude contre le directeur de l’Office européen anti-fraude !

11 Mar Soupçon de fraude contre le directeur de l’Office européen anti-fraude !

Communiqué de Gilles Lebreton :

A la demande de la justice belge, la Commission de Bruxelles vient de lever l’immunité diplomatique du directeur de l’OLAF ( Office européen de lutte anti-fraude), Giovanni Kessler. Le parquet belge le soupçonne en effet d’avoir joué un rôle trouble dans l’affaire “Dalligate” de 2012, affaire de corruption liée à la révision de la directive sur le tabac qui avait provoqué le limogeage du commissaire chargé de la santé, John Dalli.

Cette levée d’immunité confirme que l’OLAF n’est pas digne de confiance. Le comité de surveillance qui contrôle son activité avait déjà dénoncé sa partialité et ses dysfonctionnements. Mais personne, bien entendu, n’avait réagi au sein de l’UE, tant l’UE est gangrenée par la lâcheté et par toutes sortes de compromissions. Il faut se réjouir que la justice d’un Etat souverain – la Belgique – ose jeter un pavé dans la mare !

Ironie de l’histoire : l’OLAF est l’organisme que Martin Schulz, président du Parlement européen et par ailleurs ami personnel de M. Kessler, a jeté à mes basques pour enquêter sur mon honnêteté ! Je revendique l’honneur d’être, dans cette affaire, du bon côté de la barrière…

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.