Suivez-nous
Twitter


Facebook

[efb_likebox fanpage_url=”gilleslebreton.fn” box_width=”250″ box_height=”325″ colorscheme=”light” locale=”fr_FR” responsive=”0″ show_faces=”1″ show_header=”1″ show_stream=”0″ show_border=”1″ ]

La gauche sauve le Maire de Montivilliers, Daniel Fidelin !

15 Mai La gauche sauve le Maire de Montivilliers, Daniel Fidelin !

Le conseil municipal de Montivilliers vient de voter, le 14 mai, pour la création d’une communauté d’agglomération regroupant la communauté d’agglomération du Havre (CODAH) et les communautés de communes de Caux Estuaire et de Criquetot l’Esneval, préfiguration officielle d’une future communauté urbaine.
Contre le Maire Daniel Fidelin, ex-député LR, qui voulait cette création, j’ai plaidé afin de convaincre le conseil municipal de s’opposer à ce funeste projet. La communauté urbaine ôtera en effet à Montivilliers deux compétences essentielles : le plan local d’urbanisme et la voirie. Montivilliers sera d’autre part noyée dans un vaste regroupement de 54 communes (au lieu de 17 dans le cadre de la CODAH) qui sera entièrement dominé par la ville du Havre. La démocratie locale en sortira affaiblie : les citoyens, pourtant soucieux de proximité avec leurs élus, verront les centres de décision s’éloigner d’eux.
Malgré mes efforts, le projet a été voté par 15 voix contre 13 et 4 bulletins blancs. Comble de l’ironie : le Maire a été lâché par une grande partie de sa majorité qui s’est rendue à mes arguments. C’est la gauche qui, en avouant qu’elle allait voter blanc, l’a sauvé !
La leçon de ce vote, c’est que seul le FN défend les communes contre leur absorption dans des entités démesurées. Les Montivillons présents dans le public ne s’y sont pas trompés : plusieurs d’entre eux sont venus me remercier de mes efforts, preuve s’il en était besoin que le combat n’est pas vain !

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.