Suivez-nous
Twitter


Facebook

[efb_likebox fanpage_url=”gilleslebreton.fn” box_width=”250″ box_height=”325″ colorscheme=”light” locale=”fr_FR” responsive=”0″ show_faces=”1″ show_header=”1″ show_stream=”0″ show_border=”1″ ]

Non aux listes transnationales !

Agriculture : la fausse stupéfaction du socialiste Éric ANDRIEU

22 Mai Non aux listes transnationales !

Les européistes les plus fanatiques, dont le président Macron fait partie, veulent que des “listes transnationales” de candidats puissent se présenter aux prochaines élections européennes. Ils rêvent par ce biais d’accréditer l’existence, au-dessus des nations, d’un prétendu “peuple européen” afin de cautionner leur projet de transformer l’UE en Etat fédéral doté d’une “souveraineté européenne”.
Le Parlement européen a déjà rejeté (grâce à nos voix !) deux fois ce projet, en 2018 et en 2021. Mais une troisième tentative est en cours. Les Parlements nationaux en sont aussi saisis, car rien ne pourra heureusement se faire sans leur approbation.
J’ai donc expliqué le 20 mai au Sénat, à son aimable invitation, pourquoi il fallait combattre ce funeste projet. J’espère avoir convaincu les sénateurs. Contre cette sombre perspective de listes transnationales, la résistance s’organise !

Gilles Lebreton

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.